03/12/2015 09:36
Le ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Vu Huy Hoàng, et le commissaire européen au commerce Cecilia Malmstrm ont signé le 2 décembre à Bruxelles une déclaration sur l’achèvement des négociations de l’Accord de libre échange (FTA) Vietnam - Union européenne (UE), en présence du Premier ministre vietnamien Nguyên Tân Dung et le président de la Commission européenne (CE), Jean-Claude Juncker.
>>Entretien des Premiers ministres vietnamien et belge
>>Nguyên Tân Dung rencontre des dirigeants belges

Les deux parties ont affirmé que c’était un moment historique, un jalon spécial pour célébrer le 25e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Vietnam et l’UE.

Signature d'une déclaration sur l’achèvement des négociations de l’Accord de libre échange Vietnam - UE, le 2 décembre à Bruxelles.
Photo : Duc Tam/VNA/CVN

En octobre 2010, le Premier ministre vietnamien et le président de la CE se sont mis d’accord sur les négociations du FTA après l’achèvement des formalités nécessaires. Les négociations ont officiellement débuté le 26 juin 2012. Après trois ans avec 14 séances de négociations officielles et des séances de mi-mandat au niveau ministériel et de chef de délégations et entre les groupes techniques, les deux parties ont parvenu à l’achèvement de leurs négociations.

Le FTA Vietnam - UE est un accord intégral et assurant les intérêts du Vietnam comme de l’UE, avec l’accent mis sur les écarts du niveau de développement.

Les contenus essentiels de cet accord concernent le commerce des marchandises, les règles d’origine, les douanes et la valorisation du commerce, les mesures de garantir la sécurité alimentaire et de quarantaine animale et végétale, les barrières techniques dans le commerce, le commerce de services, l’investissement, l’autodéfense au commerce, la concurrence, les entreprises publiques, l’achat du gouvernement, la propriété intellectuelle, le développement durable, la coopération et l’amélioration des capacités, la justice et l’institution. Cet accord compose aussi de nouvelles approches, plus progressistes, sur le protectionnisme de l’investissement et le règlement des différends dans l’investissement.

Moteur pour promouvoir la croissance économique

Le FTA Vietnam - UE créera un moteur pour promouvoir le commerce, l’investissement, la croissance économique et donner des opportunités d’emploi au Vietnam et à l’UE.

Quant à l’import-export, l’engagement d’ouverture du marché bénéficiera aux exportations des marchandises, notamment les produits textile-habillement, les sandales et les chaussures, les produits agricoles, les objets en bois du Vietnam et les machines, les équipements, les automobiles, les boissons alcoolisées et certains produits agricoles de l’UE. Le Vietnam et l’UE vont supprimer les taxes d’importation imposées sur plus de 99% des lignes tarifaires. Pour le reste, les deux parties vont appliquer le quota ou supprimer partiellement les taxes.

Le Vietnam et l'UE engagent l'ouverture du marché aux exportations des marchandises, dont les produits textile-habillement. Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

En la matière d’investissement, les engagements visant à assurer un environnement d’investissement et de commerce d’ouverture et plus flexible mentionnés par cet accord contribueront à renforcer les investissements de l’UE et d’autres partenaires dans les projets de haute qualité au Vietnam. Ces fonds aideront le Vietnam à accélérer son processus de restructuration économique, de changement du modèle de croissance.

Les autres engagements relatifs à l’investissement, la libéralisation du commerce et de services, la propriété intellectuelle…vont permettre aux deux parties de s’approcher leur marché et d’assurer leurs intérêts.

Durant leurs négociations, le Vietnam et l’UE ont convenu le cadre pour les programmes de coopération et l’amélioration des capacités dans les domaines d’intérêt commun. Ce cadre permettra au Vietnam de continuer d’édifier un système juridique, soutiendra le pays dans la mise en œuvre des engagements de cet accord, améliorera la compétitivité des PME…Cet accord donnera au Vietnam l’opportunité de s’approcher aux technologies avancées, améliorer la qualification professionnelle, créer l’emploi et garantir le bien-être social.

Les deux parties ont convenu d’achever bientôt la ratification de cet accord pour son application au début 2018.

L’UE est le deuxième partenaire commercial du Vietnam et l’un des deux premiers marchés d’exportation du pays. Les échanges commerciaux bilatéraux se sont chiffrés à 36,8 milliards de dollars en 2014 et 19,4 milliards de dollars au premier semestre de cette année.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï